1 (20%) 1 vote

Le saviez vous ? SFR a lancé en Novembre 2016 une offre 100% en ligne de son bouquet SFR Sport. Les fans de la Premier League (dont SFR possède les droits exclusifs) tenaient à pouvoir accéder à ces chaines chez les autres opérateurs, ou via une offre en ligne. 1 an après, le succès est très loin d’être au rendez vous.

Alors que qu’en mars 2017, le PDG de SFR Sport annonçait que les résultats de l’offre en OTT étaient supérieurs aux prévisions « les plus optimistes » de l’opérateur, aujourd’hui on peut s’interroger sur la vérité de ces propos. D’après Les Echos, SFR n’a convaincu que… 15.000 personnes ! « Ils ont peu mis en avant l’offre OTT dans leur communication, alors qu’elle constitue une opportunité d’élargir leur base de clientèle et de mieux rentabiliser les investissements », souligne Thomas Coudry, analyste chez Bryan Garnier.

« On pensait que le coeur de notre business model était de faire venir des abonnés sur le fixe par le contenu. Force est de constater que l’on n’a pas réussi », témoigne une source interne. Malgré la mise en place des nouveaux services médias (SFR Sport, Presse, Play et News), le groupe continue de perdre du terrain : -77.000 clients au troisième trimestre 2017. « Nous sommes en train de revoir toute la stratégie sur la pay TV, en remettant l’OTT au coeur ».

Pour rappel, en 2018, SFR Sport diffusera en exclusivité la Ligue des Champions, et l’Europa League, pour un prix de diffusion de 1 milliard d’euro. Serait ce suffisant pour relancer le bouquet ? Jusqu’à présent, la seule vraie vedette de SFR Sport c’est la Premier League.

Michel Flat

Fondateur et un des rédacteurs de CableReview. Pour me contacter : hello@cablereview.fr