Après un exode massif des clients chez SFR, 60% de la valorisation boursière du groupe partie en fumée, et des salariés inquiets, un nouveau fait risque d’aggraver la situation d’Altice.

L’agence mondiale Moody’s, spécialisée dans la notation des perspectives financières des grands groupes, vient de mettre Altice comme négatif. En clair, l’agence prédit un avenir difficile pour le groupe de Patrick Drahi. Rappelons que la maison mère de SFR est endetté à hauteur de 50 milliards d’euros, et que les grandes échéances de remboursements auront lieu à partir de 2022.

« La décision de changer la perspective à négative sur les notes d’Altice Luxembourg reflète le positionnement très fragile de la notation et les faiblesses constatées en termes de revenus sur les marchés clefs de la France et du Portugal au troisième trimestre 2017. Des changements de management sont intervenus à un moment critique pour l’activité française, alors qu’elle fait face à un niveau élevé de désabonnements et à une restructuration opérationnelle dans un contexte de liquidité réduite et de pression accrue sur les covenants financiers. » explique Moody’s.

Antoine Huntona
Rédacteur pour CableReview, abonné au cable depuis 20 ans, passionné des télécoms.Contact : hubertcastor@gmx.fr