Le roaming, c’est fini, ces surcoûts que l’on paie lors de l’utilisation de son téléphone portable depuis l’étranger. En effet, Bruxelles a acté la fin des frais d’itinérance en Europe pour juin 2017. Les opérateurs se préparent à ce changement, qui offrira de nombreux avantages aux abonnés. Mais qu’est ce qui va changer ?

Une perte de revenus pour les opérateurs

Ce changement va avoir des conséquences sur les revenus des télécoms. On estime que 5 % des revenus des opérateurs dans le mobile pourraient être impactés. Désormais, l’opérateur ne pourra plus facturer des surcouts lors de l’utilisation du forfait à l’étranger. Chez Orange, cela représente un manque à gagner de 150 millions d’euros.

C’est également des frais en plus : les opérateurs doivent payer des frais d’interconnexion avec les télécoms étrangers afin de faire bénéficier aux abonnés un acces mobile à l’étranger. Les revenus disparaissent, mais les frais restent !

Du changement pour les abonnés

La fin du roaming sera très profitable pour les clients. Les opérateurs proposeront désormais de la data tous les mois à l’étranger, et ce toute l’année. Les abonnés ne seront par exemple plus limité à 5Go valables 35 jours pas an, mais maintenant 5Go par mois toute l’année. Exit les packs séjours, les surcoûts liés au roaming…

Les opérateurs se préparent

Les opérateurs se préparent à la fin du roaming. Free est le premier à se lancer. Le forfait mobile Free (19,99€/mois ou 15,99€/mois pour les abonnés Freebox) inclut désormais toute l’année dans plus de 35 pays à l’étranger et dans les DOM, sans surcoût ni condition d’ancienneté 5Go/mois d’Internet mobile en 3G, plus les appels, SMS et MMS illimités.

Free casse les prix sur roaming avec 5Go/mois à l’étranger

Chez Bouygues Telecom, les forfaits évolueront «  en temps et en heure, en conformité avec la nouvelle réglementation européenne ». Mais aucune annonce faite à propos de cela par SFR et Orange. Dans tous les cas, les opérateurs devront proposer une offre avant juin 2017.