Iliad, maison mère de Free, vient de publier ses résultats et performances financiers pour le quatrième trimestre 2017. L’opérateur gagne toujours des abonnés, mais avec une dynamique bien plus faible que d’habitude. Des résultats qui n’ont pas plu aux investisseurs, puisque l’action Iliad a chuté ce matin.

Seulement 25.000 nouveaux abonnés sur le fixe, carton plein pour le mobile

En ce quatrième trimestre, Free n’a recruté que 25.000 abonnés, contre 27.000 le trimestre précédant et 57.000 pour Orange (au T4). Malgré 2 ventes privées au mois de décembre (une avec la Freebox Crystal et une autre avec la Révolution), et qui ont eu pour conséquence de faire chuter de 88 centimes l’APRU (revenu moyen par abonné), Free peine à séduire de nouveaux clients. Sur la totalité de l’année 2017, c’est seulement 135.000 nouveaux clients. On dirait que la Freebox v7 se fait attendre…

Sur le mobile, rien à dire : Free s’en tire très bien ! 305.000 clients recrutés par l’opérateur de Xavier Niel au quatrième trimestre, et plus d’un million en 2017. Ce dernier est ainsi 1er recruteur pour la 6ème année consécutive.

Ces résultats sont très loin d’être catastrophiques, les voyants sont pratiquement tous au vert. Mais c’est quand même un peu mitigé. Conséquence logique : les investisseurs ont fait reculé le titre d’Iliad de 6.8% ce matin à la bourse de Paris.

Les objectifs de Free pour 2018

Fixe :
• Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;
• Hausse de la base d’abonnés FTTH de 300 000 à 500 000 abonnés par an dès 2018 ;
• 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 ;
• 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.
Mobile :
• Ouverture d’environ 2 000 nouveaux sites sur l’année 2018, avec une couverture 4G
proche de 90% et une couverture 3G de 95% ;
• Part de marché mobile de 25% à long terme ;
• Finalisation de la migration des sites 4G en 1 800MHz courant 2018.

 

Sources : Iliad, Boursorama

Michel Flat

Fondateur et un des rédacteurs de CableReview.