Publicité

Vives tensions entre Patrick Drahi et Vincent Bolloré

Posté le 17/07/2016 23 h 07 min Pas de commentaire SFR

Les deux milliardaires ne s’entendent pas, et les tensions n’ont jamais été aussi fortes. Une guerre qui perturbe les abonnés.

Après la fusion de SFR avec Numéricable, le groupe Canal+ saisit la justice pour demander la
suppression de la loi qui donne la possibilité à Numéricable de diffuser les chaines exclusives
CanalSat. Le réseau cablé français (exploité par Numéricable) a bénéficié d’une loi qui fasse en
sorte que Canal+ est obligé de les chaines exclusives CanalSat puisse négocier avec Numéricable
pour la diffusion des chaines sur le réseau cablé. Uniquement le réseau cablé et donc Numéricable
bénéficiait de cette loi. Sauf que avec la fusion avec SFR, il n’y a plus aucune distinction
entre le réseau cablé, l’adsl et la fibre, sachant de Numéricable appelle son réseau cablé “fibre”.
La justice donne raison à Canal+ et cette loi sera supprimé. Cette supression entraine la disparition
progressive de nombreuses chaines comme Disney XD, Planete+, Eurosport…

Novembre 2015, Patrick Drahi vole les droits du championat anglais de football, la premier league, à Canal+.
Et ce pour la grosse somme de 120 millions d’euros par an, pendant 3 ans. Alors que pour la même période,
Canal+ payait seulement 60 millions d’euros. Ensuite, Kombat Sport, du groupe Altice, actuelle chaine SFR Sport 5
rompt le contrat d’exclusivité de Canalsat, et est diffusé en exclusivité chez SFR

Juin 2016, alors que les chaines SFR Sport viennent d’être lancées et distribuées aux abonnés SFR,
Canal+ saisit la justice pour la violation du contrat d’exclusitité de base. En effet, les chaines SFR Sport 2,
et SFR Sport 3 sont respectivement les chaines MCS et MCS Extreme, qui sont en exclusivité chez CanalSat.
Comme les négociations sur la distribution de ces chaines sur Numéricable, faits avant que la loi d’exception
soit supprimée, ne sont pas terminés, cette chaine peut encore être en exclusivité chez Canalsat, tout en
étant diffusé chez Numéricable, le réseau cable. Or, ces deux chaines, renommées SFR Sport 2 et 3, sont également diffusées sur les réseaux ADSL et Fibre, ce qui est interdit sur le contrat signé avec Canal+. Là encore, la justice donne raison à Canal+. SFR n’a plus le droit de diffuser ces deux chaines sur l’ADSL

Ne pas diffuser ces deux chaines ? Impossible car elles font parties du pillier NEWSFR. Il va falloir ruser,
et SFR avec Patrick Drahi, c’est le roi de la ruse. SFR relance ces chaines MCS et MCS extreme, mais uniquement
pour les abonnés Canalsat. Et sur ces chaines, uniquement des rediffusions, aucun programmes frais. Tandis que la vraie grille des programmes et les programmes frais sont chez SFR. Ainsi, SFR peut diffuser ses chaines SFR Sport 2 et 3 à tous ces abonnés, sans violer le contrat d’exclusivité avec Canal+. SFR demande à Canal+ 50 millions d’euros par an de garantie pour diffuser SFR Sport sur Canalsat, sans contrat d’exclusivité ! Somme extremement élevée.

Le 5 juillet 2016, en manque de sports sur ces chaines, Canal+ déposède le national à SFR, et ce jusqu’en 2019. Canal+
utilise la même stratégie, payer beaucoup plus cher que l’ancien distributeur. SFR payait le droit de diffusion à
20000€ par an, Canal+ triple la somme à 60000€ par an.

Mais comment va se terminer cette guerre, dont les abonnés sont au final les plus impactés. Aujourd’hui,
Canalsat n’est pas diffusé chez SFR, beaucoup d’abonnés Canalsat aimerait avoir les chaines SFR Sport, un collectif à
même été crée pour que SFR Sport 5 soit diffusé chez tous les opérateurs. En espèrant que cette guerre ne va pas
nuire aux offres, car actuellement, SFR et Canal+ sont en difficultés.



A lire également

Notez cet article